L’invisibilité

  • L’invisibilité
  • L’invisibilité

ŒUVRE PERMANENTE
Commande de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles et de La Maréchalerie – centre d’art contemporain 2007
Cour de la Forge
5 avenue de Sceaux 78000 Versailles

Le désir est venu de formuler un nouveau dispositif développant le champ de la perception et de s'interroger sur sa fonction et sa qualité comme projet de réalisation lumineuse entraînant une nouvelle expérimentation offerte au public.
Je propose « L’invisibilité » comme une nouvelle phénoménologie de la lumière.

« L’Invisibilité» s’appuie sur la création d’une installation utilisant la lumière du jour et la lumière artificielle où celle-ci est rendue invisible, dématérialisée.

La lumière du jour traverse la surface bleue faite de Blanc de Meudon mélangé au pigment bleu étalé sur toute la surface de la baie vitrée et, éclaire l’intérieur du bâtiment. Situés juste derrière la vitre, recouverts de gélatine orange, les tubes fluorescents sont placés en bas et en haut entre mur et baie vitrée. Mais cette lumière orange est absorbée par la peinture bleue, elle devient alors invisible. Seule la lumière naturelle passe au travers de la baie bleuie.

Blanc de Meudon, pigment bleu, tubes fluorescents et gélatines