Refuge existentiel

  • Refuge existentiel
  • Refuge existentiel
  • Refuge existentiel
  • Refuge existentiel
  • Refuge existentiel
  • Refuge existentiel

Installation lumineuse
Maison de la communication – 31, rue Henri Barbusse
91170 Viry-Châtillon

Du 4 au 26 Novembre 2011

Biennale La science de l’art
Direction de la Culture de l'ESSONNE

Un abri au centre de la ville offre l’expérience d’un refuge existentiel. Comme un lieu d’accueil dans l’espace urbain, il immerge les passants dans des vibrations lumineuses. Cette installation dans une maison dont la situation est centrale perturbe notre perception d’un refuge qui se fait aussi mirage.
Dans la nuit, les fenêtres et baies vitrées se voient englobées dans un mouvement tournant lumineux à l’infini. Des projections de lumière provenant des ouvertures révèlent un faisceau dense tournant autour de la maison, pivot central. Ce faisceau se révèle lumineux du blanc au rose pâle, presque éblouissant, englobant les passants.
Les visiteurs aux alentours sont encerclés par ces rayures optiques.
Aucune vision de l’intérieur n’est possible. Les émissions lumineuses semblent geler l’intérieur de la maison, refuge visuel mais abri impénétrable.

Projecteurs, gélatines, programmation