Relativité spatiale

  • Relativité spatiale
  • Relativité spatiale
  • Relativité spatiale
  • Relativité spatiale
  • Relativité spatiale
  • Relativité spatiale

Institut des Arts Visuels, Orléans
Nuits de l’architecture Septembre 2009

Des variations chromatiques créent mouvement et profondeur et, modifient la perspective, transforment le site comme doublé d’une vision. Elles font entrer le temps dans l’espace.
L’horizontalité est entraînée, comme tirée et aspirée par le mouvement. L’horizontalité se trace en oblique.
Les salles sont baignées dans la lumière, la couleur imprègne et englobe murs, plafonds et tables comme une enveloppe lumineuse.
L’attrait nocturne donne à voir aux visiteurs une nouvelle profondeur de champ du site comme une expérimentation lumineuse et chromatique.

Gélatines, tubes fluorescents