Trajectoires absorbées

  • Trajectoires absorbées
  • Trajectoires absorbées
  • Trajectoires absorbées
  • Trajectoires absorbées
  • Trajectoires absorbées
  • Trajectoires absorbées
  • Trajectoires absorbées
  • Trajectoires absorbées
  • Trajectoires absorbées

Installation

Forum des Halles, Grande Galerie, Paris
Décembre 2005 – février 2007

La lumière véhicule un rythme, elle avance progressivement dans la paroi translucide prenant le pas sur celui des passagers. Elle irradie alentour sur son passage. Deux lumières colorées se déplacent progressivement en face à face croisant les passants - épanchement de la couleur sur soi - se rencontrent et emplissent la paroi. L’une est verte, l’autre magenta, elles sont complémentaires. Arrivées au terme de leur déplacement les lumières s’estompent, sorte de vide qui fait jaillir une lumière blanche intense (addition des lumières magenta et verte) comme un flash. Les lumières englobent les corps. Les visiteurs sont immergés dans la lumière selon un déroulement temporel.

Le déferlement des passagers continue, une nouvelle paroi s’élève comme un brouillard argenté, elle est miroir. Dans l’espace central, elle se fait photographie et miroir. Elle renvoie l’image de l’espace intérieur du Forum des Images : une salle de projection et ses spectateurs. Sorte de mise en abîme du lieu, celui situé derrière la palissade du chantier. Les visiteurs se déplaçant dans la Grande Galerie voient leur propre image en mouvement dans son écran-miroir vaste, voient le « film » de leur passage regardé par le public de la salle de cinéma. Le public devient acteur. Poursuivant leur chemin, les passants longent la paroi miroir illuminée alternativement, selon deux angles différents, ce qui produit une impression de glissement du miroir et trouble la perception visuelle et physique.

Installation 70m linéaire
Tubes fluorescents - Polycarbonate - structure métallique - miroirs - projecteurs lumière PAR – Programmation - Impression photographique 10m x 3.50m

Programmation et production : Art Public Contemporain pour la SEM Paris Centre