Une errance verticale

  • Une errance verticale
  • Une errance verticale
    Photo Guillaume Thomas
  • Une errance verticale
  • Une errance verticale
    Photo Guillaume Thomas
  • Une errance verticale
    Photo Guillaume Thomas
  • Une errance verticale
    Photo Guillaume Thomas
  • Une errance verticale

Photo Guillaume Thomas

2019, une oeuvre de lumière in situ
Maison Louis Carré
2 chemin du Saint Sacrement
78490 Bazoches-sur-Guyonne

Commandée par Association Alvar Aalto en France

L’espace de la façade devient indissociable du temps, il devient parcours. Malléables et flottantes les lumières colorées, pures, saturées, s’étalent et se séparent, la façade se dilate. Comme une errance verticale les flux lumineux se déplacent, se propagent, s’arrêtent, disparaissent, reviennent, toujours présents mais fluctuants. Ils glissent pour atteindre d’autres longueurs d’ondes recréées, à leur intersection : la ligne horizontale du toit, légère. Comme une recherche d’harmonie, les longueurs d’onde se répondent sur cette architecture unique en France réalisée par Alvar Aalto pour le collectionneur Louis Carré.

Absorbant les parois, diverses, carrées ou anguleuses et planes la lumière embrase le site. La fluidité de la lumière se fait transparence du lieu, élastique elle change de chromatiques qui s’épanchent en fondus. Provoquant un phénomène hypnotique un « paysage » de flous lumineux rythmés se révèle par des zones chromatiques d’égale valeur qui se diluent et réapparaissent.

La projection de certaines lumières colorées choisies crée un dialogue entre des longueurs d’onde, le bâtiment et les visiteurs. L’atmosphère spécifique et changeante de l’oeuvre crée un environnement pouvant modifier le développement de notre pensée, interrogeant notre propre environnement. Il s’agit également d’un hommage à l’architecte Alvar Aalto et sa recherche de fonctionnalisme organique, son intérêt pour la lumière et les arbres.

Projecteurs Led RVB, programmation créée et enregistrée

Les 60 ans de la maison Louis Carré

"L’été 1959, Olga et Louis Carré s’installèrent dans leur nouvelle maison à Bazoches-sur- Guyonne dans les Yvelines. Dessinée par Alvar Aalto pour répondre aux souhaits et au mode de vie du couple et dont la construction fut supervisée par Elissa Aalto, la villa est aujourd’hui l’unique construction de l’architecte finlandais en France. OEuvre totale entre architecture, mobilier et paysage, la maison Louis Carré est l’une de ses villas particulières les plus remarquables et un chef d’oeuvre de l’architecture domestique du XXe siècle."